La sainteté selon Dom Bosco

LA SAINTETE SELON DOM BOSCO

 Dom Bosco est ce prêtre Italien qui a exercé un ministère remarquable auprès des enfants et des jeunes défavorisés, avec un souci particulier pour ceux de la rue, le plus souvent délinquants. Il attire par son rayonnement. Un jeune chrétien fervent, Dominique Savio, vient le rejoindre. Il veut étudier auprès de ce « saint » prêtre (1).

Un jour, à la veille de sa fête, Jean Bosco demande à ses petits protégés : « demain, vous allez me souhaiter ma fête. De mon côté je veux vous faire le cadeau que vous désirez le plus. Que chacun prenne un papier et inscrive ce qu’il désire. Je ferai mon possible pour vous faire plaisir. »

Qu’avait écrit le jeune Dominique Savio. Je vous le donne en mille : Une demande en cinq mots : « Aidez-moi à devenir un saint. » Dom Bosco, très touché par la demande de Dominique, l’appelle et lui dit : « Je vais te donner la recette de la sainteté. Elle est faite de trois choses qu’il faut bien associer :

La première : la joie. Ce qui trouble et t’enlève la paix ne peut pas plaire au seigneur, chasse-le. La deuxième : fait bien ton travail en classe et n’oublie pas de prier. Enfin la troisième : cherche toujours à faire du bien aux autres. Voilà la recette de la sainteté. »

Est-ce qu’il y a quelque chose de trop difficile dans ces conseils ? Quelque chose qui serait hors de notre portée ? Quelque chose qui serait réservé à des êtres exceptionnels ? Non, il y a bien une sainteté ordinaire à la portée de tous, celle dont Saint jean Bosco nous donne la recette.

Seigneur fais la grâce de cette sainteté ordinaire à tous ceux qui t’aiment et qui se déclarent tes amis. Fais-moi la grâce de cette sainteté.

Père Bernard Card

(1) Tous les deux seront canonisés.